Répondre à : Anniversaire d' Azamos

Accueil Forums Le Bar Anniversaire d' Azamos Répondre à : Anniversaire d' Azamos

#57268
Avatar
visio3
Participant

:bye: Oh grand Azamos,

Être né en plein milieu du mois d’août explique le bouillonnement quotidien et la suractivité ….. Et peut-être même cela renseigne sur les nuits quasis blanches :scratch:

Cet échauffement inné peut amener à une sur-agitation dont le but irrépressible est la ventilation extrême :yes:
En effet, passer d’une chose à une autre crée dans le cerveau un léger courant d’air apte à soulager légèrement. Mais comme cela ne suffit jamais assez, il faut multiplier, quadrupler ses déplacements du bureau à l’atelier, de l’atelier au bureau, taper encore et encore de nouveaux articles, mais cela ne soulage jamais suffisamment, il faut continuer jour et nuit, de droite à gauche, de dessus à en dessous ….  pett   Bref, l’azamostriciation est un mal terrible pour le patient ….. :-(
Mais une bénédiction pour les « autres » :yahoo: , la production annuelle d’un azamostricien est sans aucune mesure avec celle d’un être (« dit ») normal, ce dernier se reposant généralement sur l’être azamostrié en se laissant vivre nonchalamment.
Alors que l’Azamos n‘arrête jamais, l’être « standard » se laisse aller à poser une ou deux questions de temps en temps (Courte de préférence) afin que le patient azamostrifié réponde, encore et encore et avec de longs textes, débordant d’exemples et de connaissance surabondantes …
Nous autres, être limité, savons que l’équilibre naturel repose sur la formule simple et implacable : Tant qu’il y a des Azamos … tout va bien ! :yes: :yes: :yes:

On relève d’ailleurs dans la population mondiale une poignée de ces êtres étranges.
Nous en avons au moins deux spécimens sur SOSPC (la Christophilisation étant une forme très légèrement atténuée du « trouble »).

les années d’un Azamos étant naturellement mille fois plus rempli que celle d’un être ordinaire, il est souvent très difficile de connaître de façon précise son age exact ???
Selon les dernière études menées sur la question, l’espérance ventilatoire peut dépasser de loin l’imagination, voir la faire voler en éclat …
Mais ne nous attardons pas sur des sujets qui dépassent et de loin notre propre désazamostriliation ! slt

Mais humblement, souhaitons un bon anniversaire au grand et large homme (Disposition aidant le patient à une circulation plus fonctionnelle des fluides rafraîchissants)

Et pourquoi pas … de bonnes vacances ….. en famille …. et au calme …. (Vœux souvent incompris par le patient ignorant totalement les mots vacances et calme)

On doit donc passer par la méthode autoritaire : AAC   ……. Cela peut parfois durer au moins une poignée de secondes ….
C’est toujours cela de gagné (Le temps de s’autoriser à souffler les bougies bg )